Distillerie 29 octobre

Spiritueux : savez-vous ce que vous buvez?

Gin, whisky, pastis, vodka, eau-de-vie : savez-vous ce que vous buvez?

Tout le monde aime prendre un bon verre de spiritueux de temps en temps, n’est-ce pas? Depuis que nous avons ouvert les portes de la Distillerie du 29 octobre, mes associés et moi recevons chaque jour des dizaines de visiteurs qui s’intéressent aux différents types d’alcool.

Les gens nous posent des questions sur l’origine, la fabrication et ce qui distingue un spiritueux d’un autre. On vous propose donc, dans cet article, un cours 101 sur cinq spiritueux très populaires au Québec.

Le gin : l’indétrônable apéritif et digestif

Incontournable dans la composition de plusieurs cocktails, tels que le Dry martini et le Gin tonic, le gin est une boisson spiritueuse que tout le monde connaît. Mais ce que vous ne savez peut-être pas, c’est que l’on fabrique le gin avec… de la vodka!

Concrètement, la fabrication de gin passe obligatoirement par la macération de baies du genévrier auxquelles on ajoute des herbes, comme l’angélique, la coriandre ou la fleur d’hibiscus pour donner de la saveur, dans la vodka non diluée à 95 % d’alcool. On laisse macérer les herbes pendant 24 heures, avant de distiller (amener à ébullition) dans un alambic charentais (un pot still en cuivre). Les vapeurs obtenues sont ensuite recondensées en liquides alcoolisés, qui renferment désormais l’entière saveur des herbes sélectionnées.

Pour apprécier pleinement votre gin, il est conseillé de le placer au réfrigérateur, afin de le garder au frais. Vous éviterez ainsi de le diluer avec des glaçons.

Le whisky : tout un univers en soi

On vous l’apprend peut-être aujourd’hui : le whisky, c’est de la bière distillée! Pourquoi? Parce que le début du processus est le même. Pour fabriquer de la bière comme du whisky, on commence par faire malter de l’orge (ou de l’avoine) qu’on laisse ensuite germer dans l’eau pour obtenir un moût sucré.

Par la suite, le processus varie selon ce que l’on veut produire : il faut laisser fermenter le moût sucré pour faire de la bière, qui est après coup distillée pour faire le whisky. La couleur du whisky que vous buvez provient du baril de chêne (fût de chêne) employé et du procédé de vieillissement. Les différentes levures utilisées confèrent des saveurs distinctes, communément appelées esters.

Fait intéressant à propos du whisky : une fois embouteillé, ce spiritueux ne vieillit plus, contrairement au vin. Vous pouvez donc le conserver indéfiniment, si le bouchon n’est pas défectueux et la bouteille bien scellée, dans un endroit sombre de préférence.

Le pastis : l’apéritif par excellence

Parfumé entre autres à l’anis et à la réglisse, le pastis est une boisson alcoolisée blanche ou jaune. Il devient opaque quand on y ajoute des glaçons ou de l’eau, ce que l’on appelle « la louche » ou « devenir trouble ».

Le processus de fabrication du pastis comprend trois grandes étapes : la macération, la distillation de l’alcool avec les plantes (extraits d’anis vert, d’anis étoilé, de fenouil ou autres) et l’assemblage (qui consiste à réduire le pourcentage d’alcool autour de 45 %).

Et la sambuca, est-ce que c’est un pastis? La sambuca est semblable à un pastis, mais elle provient d’un autre pays (Italie), d’où l’appellation contrôlée.

Il existe différentes façons de déguster le pastis comme apéritif. Les pastis des grandes marques comme Ricard et Pernod s’apprêtent bien à cinq parts d’eau fraîche pour une part de pastis, tandis qu’on sirote la Potion, pastis artisanal de notre distillerie, avec seulement quelques glaçons.

La vodka : l’alcool le plus populaire au monde

Boisson spiritueuse la plus consommée à travers le monde, la vodka est un alcool « neutre ». À l’opposé des autres alcools que vous buvez, la vodka ne sent rien et ne goûte rien. Si bien que toutes les vodkas peuvent sembler identiques! Il faut pratiquement être un expert pour déceler la matière première propre à chaque vodka (pommes de terre, céréales ou autres matières agricoles).

Parce qu’elle est incolore, inodore et sans saveur, la vodka se déguste rarement seule. On l’utilise plutôt pour alcooliser des cocktails, dont le célèbre Bloody Mary.

Même si, en théorie, la vodka est un alcool sans saveur, il existe des vodkas aromatisées. Par exemple, la vodka polonaise Żubrówka est aromatisée à l’herbe de bison récoltée durant l’été. D’autres vodkas à la pomme, au citron ou au miel sont aussi en vente dans certains pays. Mais la vodka la plus pure demeure non aromatisée et peut même être distillée jusqu’à cinq fois!

Comme tous les alcools blancs, la vodka se conserve au congélateur. Et pas de soucis, votre bouteille de vodka ne se transformera pas en glace vu sa forte concentration en alcool.

L’eau-de-vie : un pur délice à (re)découvrir

Si vous aimez mettre un brin de vodka à vos cocktails favoris, vous allez adorer l’eau-de-vie! Développée au Moyen-Âge et longtemps reconnue pour ses vertus médicinales, elle est aujourd’hui consommée partout dans le monde, et plus particulièrement en Europe. Chez nous, au Québec, on redécouvre lentement, mais sûrement, cet alcool doux et savoureux.

Contrairement à la vodka, qui est souvent faite à base de grain, l’eau-de-vie, elle, est toujours réalisée à base de fruits. Bien qu’un peu plus dispendieuse que d’autres alcools, l’eau-de-vie se démarque par sa saveur riche et unique. On l’apprécie particulièrement pour son goût délicat qui rehausse avec style n’importe quel cocktail. Et comme elle est sans sucre, on peut y ajouter une grenadine ou du sirop simple, par exemple. De quoi vous donner l’eau(-de-vie) à la bouche!

Psst… Pour savoir quelle eau-de-vie choisir, rendez-vous sur place, dans les distilleries, et dégustez. Vous pourrez mieux les comparer et obtenir des conseils personnalisés pour savourer pleinement ces produits surprenants, originaux et raffinés sur toute la ligne!

Davy Hay Gallant
Maître-distillateur et cofondateur de la Distillerie du 29 octobre

L’eau-de-vie agrémente subtilement toute recette de cocktail.
Ma préférée? La Potion 29!

partager

L’Odika – Bistro Traiteur Épicier

Le secret d’une bonne vinaigrette végétalienne…...

Keto, céto, végan, lazy keto… on s’y perd rapidement dans tous ces termes à la mode! Une chose ...

La Mignonnette, plats maison à votre image

Recette – Tarte aux bleuets

Comme Obélix, je suis « tombée dans la marmite » dès mon plus jeune âge. Cuisinière professionnelle depuis ...