Lambert et Bonin

Booster son SEO avec 5 conseils pratiques

La nouvelle année vous donne envie d’investir des efforts pour améliorer le référencement naturel de votre site web? Sage résolution! 

Les achats en ligne sont en hausse importante depuis les dernières années et la pandémie a évidemment accentué cette tendance. Si bien qu’il est désormais essentiel pour toute entreprise, peu importe le secteur d’activité, d’être présente et facilement accessible sur Google.

Rédactrice web pigiste depuis 7 ans, j’accompagne chaque jour des PME qui se demandent comment booster leur SEO pour gagner des positions sur Google. Je vous partage ici quelques conseils pratiques à mettre en place pour atteindre un meilleur référencement naturel en 2021.

  1. Faire une recherche de mots clés

Avant même de rédiger, il faut sélectionner avec soin les mots clés sur lesquels vous voulez vous positionner. Chaque page de votre site web ou article de blogue devrait avoir un mot clé principal et, au besoin, quelques mots clés secondaires. Ceux-ci seront déterminés en fonction du sujet de la page ou de l’article ainsi que de votre public cible.

D’accord, mais où trouver des mots clés? Il existe des outils gratuits et payants comme Google Keyword Planner, Ubersuggest ou SEMRush. D’autres outils vous amèneront plus loin comme Google Trends (pour suivre l’évolution des tendances de recherche de mots clés ou encore comparer des mots clés entre eux) et AnswerThePublic (pour découvrir les intentions de recherche et les questions des internautes autour d’un mot clé).

Commencez par entrer des mots ou des expressions dans ces outils, puis laissez-les vous proposer des idées de mots clés. Vous pouvez aussi jeter un œil aux sites web de vos compétiteurs pour voir sur quels mots clés ils apparaissent lors de vos recherches sur Google. L’objectif est de retenir le mot clé principal le plus pertinent par rapport à vos produits ou services, toujours selon les besoins de votre clientèle cible (utilisez le langage et les expressions de vos clients).

Conseil de pro : portez attention aux mots clés de longue traîne (formés d’un minimum de trois mots). Très ciblés, ces mots clés vous aideront à augmenter plus rapidement le trafic ainsi que les conversions sur votre site web, avec moins d’efforts.

 

  1. Optimiser les balises titre et métadescription

La rédaction des balises titre et métadescription est primordiale pour améliorer votre SEO. Ces balises spécifient aux moteurs de recherche et aux visiteurs le sujet de chaque page de votre site.

La balise titre, aussi appelée balise title, est le titre que l’on peut lire dans la barre du navigateur et dans les pages de résultats de Google. D’après les bonnes pratiques SEO actuelles, la longueur optimale de la balise titre serait de 70 caractères dans lesquels on devrait retrouver le mot clé principal.

La longueur idéale de la balise métadescription se situe, quant à elle, entre 150 et 160 caractères. Il est recommandé de privilégier vos mots clés secondaires et des verbes orientés vers l’action (ex. : découvrez, voyez, venez, etc.). Bref, l’idée est de faire une promesse au lecteur pour lui donner envie de consulter votre site web ou votre article.

Prenez donc le temps de rédiger soigneusement ces balises, puisque c’est la première chose que vos clients potentiels verront de votre entreprise. Ils auront alors le choix de cliquer – ou non – pour accéder à votre site web. Attention cependant aux fausses promesses qui gonflent artificiellement votre trafic. Cela pourrait, au contraire, jouer contre vous et hausser le taux de rebond, déclassant ainsi votre site dans les moteurs de recherche.

 

  1. Rédiger du contenu de qualité

On entend beaucoup parler de la longueur idéale d’un texte pour bien se positionner en SEO. Des experts indiquent qu’un article de plus de 1500 mots permettrait d’inclure plus de liens naturels et d’avoir un taux de conversion plus important, générant ainsi un meilleur positionnement sur les moteurs de recherche. À preuve, en 2019, les articles en tête des résultats de recherche comptaient en moyenne aussi peu que… 2450 mots

Je perçois le découragement dans votre visage. Vous vous demandez sûrement comment vous arriverez à écrire un article aussi long! Rassurez-vous : au-delà de la quantité de mots, c’est d’abord et avant tout une question de qualité. Bien sûr, à qualité égale, Google va systématiquement prioriser l’article qui totalise plus de mots. Mais ce que Google cherche par-dessus tout, c’est d’offrir une expérience fiable et agréable à ses utilisateurs.

En misant sur la qualité avant la quantité, vous produirez du contenu attrayant et performant. Vous gagnerez en confiance et vous réussirez, avec le temps, à accroitre le nombre de mots de vos articles de blogue.

 

  1. Penser au maillage interne et externe

Une pratique efficace pour booster le SEO de votre site web et de vos articles de blogue consiste à favoriser l’ajout de liens à même votre texte.

Le maillage interne est l’ajout de liens qui renvoient vers d’autres pages de votre site web. Par exemple, dans un article de blogue, vous pouvez insérer un lien vers la page d’un produit ou d’un service sur votre site, si cela est approprié, bien entendu. 

  • Le maillage interne permet aux visiteurs de naviguer aisément d’une page à l’autre de votre site, ce qui augmente la durée des visites et, ultimement, le taux de conversion. 
  • Les liens internes contribuent aussi à susciter plus d’intérêt du moteur de recherche envers votre site, en démontrant que vos pages présentent des contenus pertinents et complets.

Pour sa part, le maillage externe, vous l’aurez compris, se veut l’ensemble des liens menant à un autre site web. Mais quel est l’intérêt de laisser sortir les visiteurs de votre site web? 

  • Il peut être très payant, pour votre entreprise, de référer ses visiteurs vers des sources d’informations fiables ou encore les sites de ses partenaires. Cette pratique SEO très courante confirme justement la crédibilité de votre site, tant auprès des visiteurs que des moteurs de recherche.
  • En retour, des outils comme Majestic SEO et Ahrefs identifient les liens entrants vers votre site web (autrement dit, les liens externes que d’autres font vers votre site).

 

  1. Ajouter du texte alternatif aux images

Le référencement naturel de votre site passe aussi par ses images! Au-delà du texte, Google analyse les images que vous ajoutez. Il se fie aux mots clés que vous insérez dans le nom de chacune d’entre elles ainsi que dans la balise ALT.

Mais qu’est-ce que c’est, la balise ou l’attribut ALT? En plus de fournir des indications sur la nature de l’image aux moteurs de recherche comme Google, la balise ALT permet aux personnes malvoyantes de figurer ce que l’image illustre à l’aide d’un lecteur d’écran. C’est également ce qui s’affiche à l’écran si l’image n’apparait pas correctement.

Alors, il faut penser à ajouter les mots clés sélectionnés dans le nom de l’image ainsi que dans le champ de l’attribut ALT :

  • Le nom de chaque image devrait comprendre le mot clé principal ou des mots clés secondaires pour optimiser la visibilité de vos fichiers images par Google. Éliminez les accents ainsi que les majuscules et séparez les mots avec des tirets. 
  • Employez des mots clés (sans tiret cette fois-ci) pour remplir la balise ALT, tout en essayant d’être assez précis sur ce que contient l’image.

 

Bonus : éviter le contenu dupliqué

L’une des erreurs fréquentes en SEO : la duplication de contenu (ou duplicate content). La tentation peut être forte de copier-coller à partir d’un autre site web pour augmenter le nombre de mots dans une page.

Mais attention, c’est pratiquement comme copier lors d’un examen! Et Google finira tôt ou tard par s’en rendre compte et vous pénaliser… Vous pouvez d’ailleurs accéder à des outils pour détecter le contenu plagié tels que Duplichecker et Kill Duplicate. Comme quoi l’authenticité est toujours plus profitable!

Voilà! Vous connaissez maintenant des recommandations SEO à mettre en pratique pour gravir des positions sur Google. Gardez en tête que les résultats en matière de référencement naturel exigent un travail continu et sont mesurables au fil du temps. D’où l’importance de faire preuve de patience et de persévérance pour booster son SEO au jour le jour.

partager

UV Assurance

Cybersécurité : Pourquoi et comment se protéger...

Vous protéger des pirates informatiques c’est capital ! Parlons cybersécurité et cyberhabitudes Saviez-vous qu’un pirate n’a ...

Synaptik Média

6 astuces pour réaliser une vidéo de marketing ...

Le marketing de contenu ouvre de multiples possibilités pour faire découvrir nos entreprises. Cette pratique gagne d’ailleurs ...

Dia Rédaction

Comment garder son site Internet vivant

Il y a quelques années, on vous disait que si vous n’aviez pas de site Internet vous étiez ...